Chimio & cils

8 questions fréquemment posées sur la chute des cils suite à la chimiothérapie

Quelle est la probabilité que je perde mes cils à cause de la chimio ? Est-ce que cela fait mal ? Puis-je encore utiliser du mascara ? Et quand vont-ils repousser ? Voici toutes les réponses, accompagnées d’explications et de conseils en rapport avec la chute des cheveux & des cils.

1/ Mes cils risquent-ils de tomber à cause de la chimiothérapie ?

Tout dépend du type de chimio qui vous est administré. En cas de traitements impliquant un risque de chute importante ou complète des cheveux, il est fort probable que vos cils tomberont aussi, même si cela n’arrive pas systématiquement à tout le monde. Chez certaines personnes, les cils deviennent plus fins. D’autres en perdent quelques-uns et d’autres encore, les perdent tout à fait. 

En savoir plus sur la chimiothérapie et la perte des cheveux?

chimio cils rosette la vedette

2/ Si mes cils tombent, quand est-ce que cela se produit ?

Vos cils (et donc aussi vos sourcils) tombent généralement après les cheveux. Parfois tout de suite après, parfois qu’à la fin du traitement de chimiothérapie.  

3/ Est-il douloureux de perdre ses cils à cause de la chimio ?

La chute des cils provoquée par la chimio n’est pas vraiment douloureuse. Certaines personnes ressentent toutefois des démangeaisons ou irritations. Mais cela ne dure pas longtemps et cesse généralement dès que les cils sont tombés. Ne tirez surtout pas sur les cils sous peine d’irriter inutilement vos paupières !

La sensation de démangeaisons ou de tiraillements perdure ? Il est possible que vos yeux et la peau autour soient desséchés par la chimio ou les autres médicaments. Discutez-en avec votre médecin ou avec le personnel infirmier. Ils pourront vous conseiller des gouttes oculaires afin d’humidifier vos yeux. Des crèmes ou lotions oculaires sont disponibles en pharmacie pour apaiser la peau sensible du contour des yeux. Faites preuve de prudence avec les crèmes antirides car elles contiennent souvent des composants stimulants susceptibles de provoquer des irritations. Optez pour des produits doux et non agressifs sans conservateurs. 

4/ Puis-je encore utiliser du mascara si mes cils tombent ?

Utiliser du mascara au moment où vos cils tombent présente une série d’inconvénients. En mettant vos cils « en évidence », vous attirez en réalité l’attention sur le fait que vous n’en avez plus beaucoup. De plus, la petite brosse du mascara étire légèrement vos cils, ce qui risque de les arracher. Et vous risquez également de les arracher en les nettoyant avec une lingette ou un coton démaquillant. En bref, il est préférable de ne pas utiliser de mascara. Il existe en effet de plus belles et plus douces alternatives pour les cils (voir question suivante). 

bonnet cancer rosette la vedette

5/ Comment camoufler la perte de mes cils avec du maquillage ?

Redessiner des cils n’est pas aussi facile que redessiner des sourcils. Mais vous pouvez néanmoins mettre légèrement vos yeux en valeur avec du maquillage et « imiter » le bord coloré le long de vos cils. Ne dessinez pas de trait d’eyeliner foncé autour des yeux. Sans cils, le résultat est particulièrement dur et vous fermez votre regard au lieu de l’ouvrir.

Vous souhaitez malgré tout créer un regard expressif avec du maquillage ? Optez pour l’approche douce et accentuez le bord des yeux avec une ombre à paupières brun foncé ou gris foncé que vous estompez légèrement. Il s’agit aussi d’une bonne technique pour créer une illusion de volume lorsque vos cils repoussent plus fins que par le passé.

Martine Dehaene, conseillère beauté, nous a également enseigné une autre méthode : tracez un gros trait au crayon khôl (foncé) sur le dos de la main, mélangez-le avec un peu de correcteur et apposez délicatement cette mixture « maison » contre le bord des cils. Estompez légèrement. Le secret ? Le correcteur garantit une plus longue tenue, ce qui vous évite de devoir faire des retouches durant la journée.

En savoir plus sur le maquillage ? Découvrez ces 4 superbes transformations de clientes heureuses >> 

6/ Les faux cils ne constituent-ils pas une solution ?

 
Il n’y a rien de mal à utiliser des faux cils mais leur pose exige néanmoins une certaine habileté. Pas vraiment idéal donc pour un usage quotidien. Réservez plutôt cette solution aux fêtes ou occasions spéciales. Si vos yeux sont facilement irrités par la chimio ou si vous souffrez d’une peau sèche ou de pellicules, faites attention aux produits de fixation nécessaire pour apposer les faux cils. Si nécessaire, faites-vous conseiller par une esthéticienne spécialisée. Mieux vaut en effet éviter les réactions allergiques pendant la chimio ! 

7/ Quid du maquillage permanent ou des extensions de cils ?

Pour notre part, nous préférons la manière naturelle. Les cils finissent presque toujours par repousser, il faut juste faire preuve de patience. Et chez certaines personnes, cela prend effectivement plus de temps que chez d’autres. Réfléchissez bien avant d’opter pour un maquillage permanent (comme un trait fin le long du bord des cils). Et si vous souhaitez malgré tout mettre vos yeux en évidence de façon permanente, attendez de préférence la fin de votre chimio. Votre peau sera en meilleur état et dès que vos cils recommenceront à pousser, vous aurez un meilleur aperçu du résultat final. Il en va de même pour les extensions de cils, la coloration des cils, etc. 

8/ Quand mes cils vont-ils repousser après la chimio ?

Chez la majorité des personnes, les cils repoussent assez rapidement après la chimio. Mais cela dépend d’une personne à l’autre et la densité de repousse varie également.

Plus d'infos sur la repousse des cheveux après une chimiothérapie ? >>

 

Dans cet article, nous tenons compte des effets de la chimio sur la majorité des personnes. Des exceptions sont toujours possibles. De plus, les traitements – et donc aussi les effets secondaires - varient d’une personne à l’autre. Vous avez des doutes ? D’autres questions ? Consultez votre médecin ou le personnel infirmier qui vous procureront des conseils sur mesure.